Wiki-SIDES

Espace des référentiels de spécialités pour SIDES

Outils pour utilisateurs

Outils du site


sides:ref-trans:imagerie:multi-items:item_104_105:start

Item 104,105 (Imagerie) - Mouvements anormaux - Maladie de Parkinson



Item 104 - UE 04 - Maladie de Parkinson

  • Diagnostiquer une maladie de Parkinson.
  • Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.
  • Décrire les principes de la prise en charge au long cours.

Item 105 - UE 04 - Mouvements anormaux

Argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents.


Généralités

Mouvements involontaires, non ou peu contrôlables par la volonté.

Stratégie d'exploration en imagerie

L'IRM encéphalique n'est pas systématique devant une suspicion de maladie de Parkinson dont le diagnostic est clinique et ne doit être réalisée qu'en cas d'atypie ou de démence associée (voir Item 106 - Confusion, démences, troubles de la marche, cognitifs du sujet âgé). Elle doit être réalisée :

  • devant un syndrome parkinsonien à la recherche d'une étiologie (vasculaire, post-traumatique, etc.) ;
  • dans le bilan des autres mouvements anormaux (chorée, dystonie, ballisme, etc.) à la recherche d'atrophie cérébrale, d'hypersignaux du tronc et des noyaux gris centraux et de lésions vasculaires.

La scintigraphie du transporteur de la dopamine (TEMP au 123I-ioflupane ou DaTSCAN®) et la TEP à la 18FDOPA ne sont pas systématiques devant une suspicion de maladie de Parkinson (fig. 1). Elles doivent être réalisées en cas de doute diagnostique entre syndromes parkinsoniens et mouvements anormaux secondaires à une dénervation dopaminergique nigrostriée ou sans dénervation dopaminergique (tremblement essentiel, syndromes parkinsoniens iatrogènes, etc.). Elles ne permettent pas la différenciation des syndromes parkinsoniens dégénératifs entre eux (du fait des examens pathologiques) : maladie de Parkinson, paralysie supranucléaire progressive, dégénérescence cortico-basale, atrophie multi-systématisée, démence à corps de Lewy.


Fig. 1

(A) Coupes axiales normales de TEMP obtenues 3 heures après l'injection IV de 185 MBq de 123I-ioflupane. La distribution du traceur sur les striata a une forme de virgule symétrique. La flèche 1 désigne le noyau caudé, la flèche 2 le putamen. La fixation sur le cortex cérébral est faible. (B) Diminution de la captation striatale du 123I-ioflupane asymétrique et prédominant sur les putamen. Aspect en faveur d'une dénervation dopaminergique nigrostriée.


Sémiologie

Scintigraphie du transporteur de la dopamine et TEP à la 18FDOPA :

  • tremblement essentiel, syndrome parkinsonien iatrogène : fixation du 123I-ioflupane sur les striata normale en forme de virgule, symétrique et homogène ;
  • syndromes parkinsoniens dégénératifs : diminution de la fixation du traceur sur les striata, plus ou moins asymétrique.
sides/ref-trans/imagerie/multi-items/item_104_105/start.txt · Dernière modification: 30/04/2018 13:55 (modification externe)