Wiki-SIDES

Espace des référentiels de spécialités pour SIDES

Outils pour utilisateurs

Outils du site


sides:ref:anesthrea:item_132:therapiesnonmedicamenteuses

3. Les principales thérapeutiques antalgiques non médicamenteuses

La douleur chronique est la somme de perturbations physiques et psychologiques. Ainsi, une prise en charge adéquate nécessite la considération de tous ces aspects. Certains moyens non médicamenteux pour lutter contre la douleur peuvent agir sur la lésion douloureuse elle-même. D'autres ciblent plutôt la composante émotionnelle de la douleur. Leurs mécanismes d'action sont souvent complexes et mal élucidés. La liste des techniques proposées n'est nullement exhaustive.

Approches interventionnelles

La stimulation spinale est un système d'analgésie par neuromodulation médullaire, utilisée pour traiter la douleur chronique neuropathique. C'est une technique minimalement invasive et réversible, voir complètement non invasive dans le cas d’une stimulation transcutanée comme la neurostimulation électrique transcutanée (TENS).

L'ablation neurale (par chirurgie, par thermocoagulation par radiofréquence, par cryoanalgésie ou par agents neurolytiques comme l'alcool ou les phénols) est généralement réservée aux douleurs d'origine cancéreuse chez des patients avec un pronostic réservé.

Approches non interventionnelles agissant directement sur la lésion douloureuse, ou indirectement par une modulation des voies de la douleur

  • acupuncture
  • kinésithérapie, ergothérapie
  • chiropraxie, ostéopathie
  • neurostimulation électrique transcutanée (TENS)
  • applications thermiques (chaud, froid)



Approches agissant sur la conscience et la perception douloureuse du patient

Ces techniques tiennent plus particulièrement compte de la composante psychologique et émotionnelle de la douleur. Ils nécessitent l’entière adhésion et coopération du patient dans la plupart des cas.

  • thérapies cognitivo-comportementales, psychothérapie individuelle ou de groupe
  • techniques de relaxation, sophrologie
  • musicothérapie relaxative
  • hypnose et hypno-analgésie

Pour les curieux : Il existe des techniques d'hypno-analgésie dites “conversationnelles” et “distractives” qui peuvent être pratiquées sans adhésion préalable ni susceptibilité particulière du patient. Il ne s'agit pas du tout de le manipuler mais simplement de déplacer son attention en éveillant sa curiosité. Cette approche peut être adaptée à tous les âges : la distraction par le jeu, une histoire ou une vidéo chez les enfants c'est déjà de l'hypnose !


Item n°132: Thérapeutiques antalgiques médicamenteuses et non médicamenteuses

sides/ref/anesthrea/item_132/therapiesnonmedicamenteuses.txt · Dernière modification: 30/04/2018 13:55 (modification externe)