Wiki-SIDES

Espace des référentiels de spécialités pour SIDES

Outils pour utilisateurs

Outils du site


sides:ref:anesthrea:item_154:therapeutique

3. Conduite à tenir thérapeutique

Choc septique = antibiothérapie dans l’heure

L’antibiothérapie probabiliste doit être intraveineuse, double, synergique, bactéricide et à large spectre. Un remplissage vasculaire doit systématiquement y être associé avec la perfusion d’amine vasopressive (cf. question choc septique). Le foyer infectieux supposé doit être éradiqué.

Antibiothérapie probabiliste ou documentée ?

Probabiliste

  • Bactérie(s) suspectée(s) / porte d’entrée supposée
  • Ecologie locale (du service) et du patient (portage bactérie multirésistante BMR)
  • Biantibiothérapie intraveineuse (objectifs : élargir le spectre et augmenter la vitesse de bactéricidie), durée de l’association 3 à 5 jours maximum (hors endocardite)
  • En cas de choc septique : posologies élevées (car augmentation du volume de distribution)
  • Fongémie avec état de choc ou neutropénie ou exposition préalable aux azolés (TRIFLUCAN®): échinocandine en première intention

Documentée

  • Désescalade dès identification de l’espèce et de son profil de résistance (sur antibiogramme)
  • Spectre étroit
  • Toujours intraveineuse

Traitement local

Drainage

Tout abcès, empyème ou collection est un milieu difficile de pénétration et d’action pour les antibiotiques et doit faire discuter un drainage percutané, radioguidé, endoscopique ou chirurgical, et ce quelque soit le site. Exemple : dérivation des urines en cas de pyélonéphrite obstructive, drainage pleural d’une pleurésie purulente…

Chirurgie

Certains états septiques nécessitent des actes chirurgicaux plus invasifs comme pour la péritonite, la fasciite nécrosante, la péricardite purulente ou certaines endocardites répondant à des critères précis et font l’objet d’une question spécifique (item)

Durée de l’antibiothérapie

Bactériémie

- Si isolée : pas de consensus franc, 15 jours en moyenne
- Associée à un foyer infectieux identifié : durée est celle de l’infection principale (ex : 7 jours pour une pneumonie à germe banal, 14 jours pour une pyélonéphrite…)
- Cas particulier des ILC : 15 jours (sauf staphylocoques coagulase négative 7 jours), 21 jours si thrombophlébite associée

Fongémie

- 15 jours après la dernière hémoculture positive

Item n°154: Septicémie, bactériémie, fongémie de l’adulte et de l’enfant

sides/ref/anesthrea/item_154/therapeutique.txt · Dernière modification: 30/04/2018 13:55 (modification externe)