Wiki-SIDES

Espace des référentiels de spécialités pour SIDES

Outils pour utilisateurs

Outils du site


sides:ref:anesthrea:item_330:imagerie

5. Imagerie

Le scanner ou tomodensitométrie aux rayons X (TDM) est l’examen d’imagerie de première intention à la phase aiguë d’un traumatisme crânien grave.

Il s’agit d’une séquence sans injection inclue dans le protocole scanner « corps entier » réalisé en cas de polytraumatisme.

Les principales lésions recherchées à la phase aiguë du traumatisme crânien sont:\

  • Des anomalies osseuses (fenêtres osseuses) :

- embarrure
- lésions maxillo-faciales
- fractures de la base du crâne

  • Des lésions parenchymateuses, vasculaires ou des modifications des espaces ventriculaires (fenêtres parenchymateuses) :

- pétéchies hémorragiques : petites hyperdensités au sein du parenchyme cérébral
- hématomes intra-parenchymateux : hyperdensités spontanées
- hématome sous-dural aigu : lentille hyperdense bi-convexe (image HSD)
- hématome extra-dural aigu : lentille concave vers l’axe médian (image HED)
- hémorragie sous-arachnoïdienne post-traumatique
- hémorragie intraventriculaire
- hydrocéphalie
- œdème cérébral avec signes indirects : dédifférenciation substance blanche/substance grise, effacement des sillons corticaux, effet de masse avec compression, déviation ou effacement des espaces ventriculaires (notamment la disparition des citernes péri-mésencéphaliques), déviation de la ligne médiane

Ce premier scanner, s’il est réalisé précocement (dans les premières heures suivant le traumatisme), peut être antérieur à la constitution de lésions pouvant modifier la prise en charge du patient. Il doit par conséquent être répété à titre systématique ou en cas de modification de l’examen clinique et/ou paraclinique (doppler trans-crânien).

Un angioscanner à la recherche de lésions des vaisseaux cervicaux peut être associé à ce scanner initial à titre systématique ou en cas de points d’appel cliniques et/ou paracliniques : syndrome de Claude Bernard-Horner, signes de localisation non expliqués par les lésions visibles sur le scanner sans injection, fractures de la base du crâne ou du rachis cervical.

Item n°330: Orientation diagnostique et conduite à tenir devant un traumatisme cranio-facial

sides/ref/anesthrea/item_330/imagerie.txt · Dernière modification: 30/04/2018 13:55 (modification externe)