Wiki-SIDES

Espace des référentiels de spécialités pour SIDES

Outils pour utilisateurs

Outils du site


sides:ref:anesthrea:item_330:neurophysiologie

2. Neurophysiologie

Débit sanguin cérébral (DSC)

Le cerveau ne constitue que 2% de la masse du corps mais représente à lui seul 20% de la consommation en oxygène de l’organisme et 25% de la consommation de glucose au repos. Ces besoins énergétiques élevés sont en rapport avec une activité métabolique intense et permanente (maintien du métabolisme cellulaire et de l’électrogenèse).

Paradoxalement, face à ces besoins métaboliques élevés, le cerveau ne dispose pas de réserve. Il se trouve dépendant du DSC, qui en apportant oxygène et glucose, demeure le seul garant de son bon fonctionnement

Il existe par conséquent un couplage débit sanguin cérébral/consommation métabolique (CMRGlu-O2) qui doit être maintenu constant en toute situation, la diminution de ce rapport accroissant le risque d’ischémie cérébrale:

DSC / CMRGlu-O2 = constante


Pression de perfusion cérébrale (PPC) et pression intracrânienne (PIC)

La PPC est la pression motrice générant le DSC.

Elle est égale à la différence entre la pression existant à l’entrée de la boite crânienne dans le compartiment artériel (PAM) et celle existant à la sortie de la boite crânienne au niveau du compartiment veineux, cette dernière pression étant approximée par la pression existant au niveau du LCR, soit la pression intracrânienne (PIC):

PPC = PAM – PIC


Le rapport entre la PAM et la PIC est ainsi fondamental car en cas d’augmentation de la PIC et/ou diminution de la PAM, l’apport en oxygène et en glucose au cerveau peut faillir aboutissant à la genèse de lésions ischémiques.

Item n°330: Orientation diagnostique et conduite à tenir devant un traumatisme cranio-facial

sides/ref/anesthrea/item_330/neurophysiologie.txt · Dernière modification: 30/04/2018 13:55 (modification externe)