Wiki-SIDES

Espace des référentiels de spécialités pour SIDES

Outils pour utilisateurs

Outils du site


sides:ref:anesthrea:item_331:pointsclefs

0. Points clefs

Les points clefs à retenir

  1. Le coma décrit une altération de conscience avec disparition des comportements de veille, sans ouverture spontanée des yeux.
  2. La constatation d'un coma implique au premier abord la protection du patient : circulation, ventilation, lésions associées.
  3. La mesure de la profondeur du coma, qui doit être répétée, est faite à l'aide du score de coma de Glasgow qui inclut l'ouverture des yeux, la réponse verbale et la meilleure réponse motrice.
  4. L'orientation étiologique commence par un examen clinique. On s'acharnera à éliminer en premier lieu les étiologies justifiant une thérapeutique d’extrême urgence : méningite bactérienne, hypoglycémie profonde, hypertension intracrânienne avec signes d’engagement …
  5. L'examen neurologique systématique doit inclure l'évaluation du tonus musculaire, des pupilles et de leur réactivité et la recherche de signes neurologiques focaux.
  6. Les deux examens complémentaires les plus fréquemment utiles sont la TDM cérébrale et la ponction lombaire. L'électroencéphalogramme sert à confirmer ou infirmer le diagnostic de convulsion, tandis que la recherche d'anomalies métaboliques doit être systématique.
  7. Tant que le diagnostic n’est pas certain, il faut éliminer les diagnostics justifiant un traitement rapide ce qui peut justifier une IRM ou une angiographie en urgence (thrombophlébite cérébrale)
  8. L'évaluation pronostique repose essentiellement sur l'évolution du coma et quelques signes cliniques simples. Il n’y a pas d’examen paraclinique pouvant prédire, à la phase aiguë, l’évolution avec une bonne spécificité </box>


Item n°331: Coma non traumatique

sides/ref/anesthrea/item_331/pointsclefs.txt · Dernière modification: 30/04/2018 13:55 (modification externe)