Wiki-SIDES

Espace des référentiels de spécialités pour SIDES

Outils pour utilisateurs

Outils du site


sides:ref:psy:00.preface_aesp

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

sides:ref:psy:00.preface_aesp [30/04/2018 13:55] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Préface collège enseignant de psychiatrie ======
 +
 +
 +
 +
 +L'​idée de coordonner ce référentiel national de psychiatrie est née de la volonté d'​améliorer les connaissances de tous les étudiants de second cycle, pour qui la psychiatrie est souvent une discipline complexe, obscure et difficile à appréhender. Ainsi, cet ouvrage se donne pour objectif d'​apporter des bases claires et pragmatiques aux futurs médecins qui, dans toutes les spécialités,​ seront amenés à soigner des patients souffrant de troubles psychiatriques,​ ces troubles étant parmi les plus fréquents.
 +
 +Nous avons donc souhaité que ce manuel de référence soit simple, didactique et complet. Pour ce faire, les enseignants universitaires de psychiatrie de France (PUPH, MCU-PH et CCU-AH) ont contribué, par le biais du Collège National Universitaire de Psychiatrie (CNUP) et de l'​Association pour l'​Enseignement de la Sémiologie Psychiatrique (AESP) à l'​élaboration de ce manuel clair et exhaustif portant sur le nouveau programme de l'​eECN. Il s'agit du seul et unique ouvrage de référence universitaire : il sera donc utilisé pour l'​élaboration des dossiers de l'eECN en lien avec le SIDES.
 +
 +
 +
 +Cet ouvrage est aussi le fruit d'une réflexion universitaire nationale dont l'​objectif est de rendre notre discipline la plus précise, cohérente et pédagogique possible. Nous avons ainsi souhaité bannir certains termes incorrects et/ou pouvant prêter à confusion :​ par exemple, le terme de « désorganisation » et non celui de « dissociation » doit être utilisé pour les troubles psychotiques,​ le terme « idées délirantes » doit être privilégié par rapport à « délire », ou encore on préférera dire « épisode dépressif caractérisé » plutôt que « dépression » ou « épisode dépressif majeur ». Par ailleurs, il nous est apparu important de supprimer les oppositions maladroites entre « pathologie organique /​ somatique » et « pathologie psychiatrique / psychologique ». En effet, les bases cérébrales des pathologies psychiatriques,​ qui sont à part entière des pathologies médicales, sont actuellement de mieux en mieux appréhendées et cette vision dichotomique n'a donc plus lieu d'​être. On parlera alors de « pathologies médicales psychiatriques » et pour évoquer les grands diagnostics différentiels,​ on optera pour les termes « pathologies médicales non psychiatriques » ou encore « pathologies médicales générales ». Enfin, rappelons qu'un patient ne se résume pas à sa maladie. Aussi, il faut éviter de qualifier un patient de « schizophrène ». On préférera « sujet souffrant de schizophrénie ». De la même façon il sera plus convenable de parler de « sujet souffrant de dépendance à l'​alcool » plutôt que d'​ « alcoolique ». Un effort a été tout particulièrement fait pour homogénéiser les items entre eux et éviter les confusions de nomenclature ou de vocabulaire entre les différents items. Par ailleurs, même s'ils ne sont pas à connaître par cœur, les critères des classifications internationales ​ des troubles psychiatriques (notamment le DSM) ont finalement été intégrés au contenu de l'​ouvrage dans un souci de modernité et de précision. ​
 +
 +
 +
 +Il s'agit de la première version du référentiel du collège national de psychiatrie. Nous espérons que les prochaines versions seront améliorées grâce aux avis et commentaires que nos lecteurs ne manqueront pas de nous adresser mais également grâce aux révisions et actualisations qu'​effectueront les rédacteurs. La prochaine édition de cet ouvrage devrait aussi intégrer des dossiers cliniques afin de préparer au mieux les étudiants à l'​eECN.
 +
 +
 +
 +Nous vous souhaitons à toutes et à tous, une riche et profitable lecture de ce manuel.
 +
 +
 +
 +Sincèrement, ​
 +
 +
 +
 +
 +
 +Drs Clélia Quiles, Nora Milliez, Ali Amad, Jean-Arthur Micoulaud-Franchi, ​
 +Thomas Fovet, Farid Benzerouk, et Pierre Alexis Geoffroy.
 +
 +
 +
 +Pour l'​Association de l'​Enseignement de la Sémiologie Psychiatrique ​
 +(AESP ; [[http://​www.asso-aesp.fr|www.asso-aesp.fr]])
 +
  
sides/ref/psy/00.preface_aesp.txt · Dernière modification: 30/04/2018 13:55 (modification externe)