Wiki-SIDES

Espace des référentiels de spécialités pour SIDES

Outils pour utilisateurs

Outils du site


sides:ref-trans:imagerie:item_242:start



Item 242 (Imagerie) - Adénome hypophysaire

Item 242 - UE 08 - Adénome hypophysaire

  • Diagnostiquer un adénome hypophysaire.

Item 79 - UE 04 - Altération de la fonction visuelle

  • Argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents et principes de traitement.
  • Citer les particularités chez le sujet âgé.

Item 40 - UE 02 - Aménorrhée

  • Argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents.

Généralités

Les adénomes hypophysaires sont des tumeurs bénignes du tissu antéhypophysaire. Les adénomes inférieurs à 10 mm sont appelés micro-adénomes, ceux supérieurs ou égaux à 10 mm sont des macro-adénomes. Certains adénomes sécrètent en quantité anormalement élevée une ou plusieurs hormones antéhypophysaires, le plus fréquent étant l'adénome à prolactine révélé par une aménorrhée. Les macro-adénomes peuvent entraîner une compression du chiasma optique avec troubles du champ visuel (hémianopsie bitemporale) et plus rarement une hydrocéphalie par compression du V3.

Stratégie d'exploration en imagerie

L'IRM hypophysaire est l'examen clé du diagnostic.

Des coupes fines sagittales et frontales sans et avec injection de produit de contraste doivent être réalisées.

Sémiologie

Micro-adénome en IRM

Le micro-adénome se présente sous la forme d'une lésion arrondie de petite taille (< 10 mm) siégeant dans la partie latérale de l'antéhypophyse, sans ou avec peu d'effet de masse sur celle-ci (fig.1). Il présente parfois un hypersignal en T2 bien visible et prend le contraste de façon moins intense que l'hypophyse normale.


Fig.1

Micro-adénome hypophysaire.

IRM en coupes frontales centrées sur la région hypophysaire pondérées en T2 (A) et en T1 après injection de gadolinium (B). Formation arrondie intrasellaire latéralisée à droite (astérisque) en hypersignal en T2 et prenant moins le contraste que l'hypophyse saine.


Macro-adénome en IRM

Le macro-adénome se traduit par une masse intrasellaire de plus de 10 mm, prenant le contraste de façon homogène et masquant l'hypophyse saine (fig.2).


Fig.2

Macro-adénome hypophysaire.

IRM en coupes sagittale (A) et frontale (B) pondérées en T1 après injection de gadolinium. Processus intrasellaire prenant le contraste, à extension suprasellaire déplaçant le chiasma optique vers le haut (flèches) et le comprimant. À noter sur la coupe frontale l'extension latérale gauche de ce macro-adénome vers le sinus caverneux.


Une extension suprasellaire est fréquente, pouvant comprimer le chiasma ; cette extension est bien analysée en coupes frontales et donne un aspect caractéristique « en brioche ». Une extension latérale est possible vers le sinus caverneux.

Points clés et synthèse


Points clés
  • Diagnostic et exploration d'un adénome en IRM.
  • En cas de macro-adénome, rechercher une compression du chiasma optique sur les coupes frontales.


sides/ref-trans/imagerie/item_242/start.txt · Dernière modification: 30/04/2018 13:55 (modification externe)