Wiki-SIDES

Espace des référentiels de spécialités pour SIDES

Outils pour utilisateurs

Outils du site


sides:ref-trans:imagerie:item_277:start

Item 277 (Imagerie) - Ascite

Item 277 - UE 08 - Ascite

  • Argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents.

Généralités

L'ascite est un épanchement liquidien intrapéritonéal. Lorsqu'elle est abondante son diagnostic est facile à l'examen clinique (signe du flot, signe du glaçon, etc.). Lorsqu'elle est peu abondante, elle n'est alors diagnostiquée que par les moyens d'imagerie.

Stratégie d'exploration en imagerie

Pour confirmer une suspicion clinique d'ascite ou pour rechercher une ascite, l'échographie est l'examen de première intention. Si la cause de l'ascite est connue (hypo-albuminémie, syndrome néphrotique, etc.), l'échographie est suffisante. Si la cause n'est pas connue et si l'échographie ne la révèle pas, il y a lieu de poursuivre les investigations par un scanner ou une IRM avec injection de produit de contraste pour la rechercher (hypertension portale, cancer digestif ou gynécologique, etc.).

Sémiologie

En échographie, il s'agit d'un épanchement liquidien anéchogène (fig. 9.1).


===== Titre =====
Fig. 9.1 Coupe échographique sagittale paramédiane droite d'une ascite abondante (*).

Le patient est en décubitus dorsal et l'ascite vient occuper la partie la plus déclive du péritoine [le cul-de-sac de Morrison (flèche longue) situé entre la face inférieure du foie (F) et la face antérieure du rein droit (RD)]. On observe également des anses digestives contenant de l'air (flèches courtes).



Au scanner, l'ascite se traduit par un épanchement de densité liquidienne (entre 0 et environ 30 unités Hounsfield) ne se rehaussant pas après injection de produit de contraste (fig. 2 et 3). En IRM, l'ascite se traduit par un épanchement en hypersignal T2, hyposignal T1 qui ne se rehausse pas après injection (voir fig. 3).


<del>Barré</del>Fig. 9.2 Coupe tomodensitométrique axiale de l'étage pelvien montrant une ascite abondante (flèche) au sein de laquelle s'observent les anses digestives.


L'ascite prédomine typiquement dans les parties les plus déclives de la cavité péritonéale (cul-de-sac de Morrison, cul-de-sac de Douglas). Lorsqu'elle est abondante, on la retrouve également autour du foie et de la rate ainsi qu'un peu partout dans la cavité péritonéale.


Fig. 9.3 Reconstruction sagittale de l'examen tomodensitométrique de la fig. 2 sur l'ensemble de l'abdomen et du pelvis. L'ascite est visible autour du foie (tête de flèche creuse), dans le cul-de-sac de Douglas (flèche) montrant une ascite abondante (flèche) et dans la région hypogastrique (tête de flèche).


Points clés et synthèse


Points clés
  • Le diagnostic d'ascite repose sur l'échographie.
  • Le scanner et l'IRM peuvent être utiles pour en identifier les causes.


sides/ref-trans/imagerie/item_277/start.txt · Dernière modification: 30/04/2018 13:55 (modification externe)