Wiki-SIDES

Espace des référentiels de spécialités pour SIDES

Outils pour utilisateurs

Outils du site


sides:ref-trans:imagerie:item_338:start



Item 338 (Imagerie) - État confusionnel et trouble de conscience chez l'adulte et chez l'enfant : Engagement cérébral

Item 338 - UE 11 - État confusionnel et trouble de conscience chez l'adulte et chez l'enfant

  • Diagnostiquer un état confusionnel et un trouble de la conscience.
  • Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge pré-hospitalière et hospitalière.

Généralités

L'engagement cérébral correspond au déplacement de structures cérébrales par un processus expansif intracrânien quelle que soit son origine (tumeur, hématome intracérébral, sous-dural ou extradural, accident vasculaire cérébral « malin », hydrocéphalie, etc.). L'engagement constitue un signe de gravité car il témoigne d'un effet de masse majeur responsable d'une hypertension intracrânienne aiguë, avec risque de décès, et constitue donc une urgence thérapeutique. Il existe trois principaux types d'engagement :

  • temporal : engagement de la partie médiale du lobe temporal entre le bord libre de la tente du cervelet et le mésencéphale. La gravité de cet engagement est liée à la compression du mésencéphale (risque de décès brutal) ; il peut se compliquer d'un accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique dans le territoire de l'artère cérébrale postérieure lié à la compression de cette artère ;
  • sous-falcoriel : engagement du gyrus cingulaire sous la faux du cerveau. Il y a un risque de dilatation ventriculaire par compression du foramen interventriculaire et du 3e ventricule. Cet engagement peut se compliquer d'un AVC ischémique, par compression de l'artère cérébrale antérieure.
  • cérébelleux : engagement des amygdales cérébelleuses à travers le foramen magnum. La gravité de cet engagement est liée à la compression du bulbe (risque de décès brutal).

Stratégie d'exploration en imagerie

Les signes d'engagement sont visibles en scanner et en IRM. Ces examens permettent par ailleurs d'en préciser la cause.

Le signe d'engagement le plus fréquent est l'engagement temporal qui constitue une urgence thérapeutique.

Sémiologie de l'engagement temporal

Les signes directs de ce type d'engagement sont mieux analysés en coupe frontale (fig. 1) : hernie de la partie médiale du lobe temporal entre le bord libre de la tente du cervelet et le mésencéphale, entraînant une compression du mésencéphale.
Les signes indirects sont importants et sont visibles en coupes axiales et frontales : effacement des citernes péri-mésencéphaliques et effacement de la corne temporale du côté de l'engagement alors que la corne temporale controlatérale est dilatée.



Fig. 1 Hématome sous-dural aigu post-traumatique (HSD).

Scanner sans injection de produit de contraste iodé en coupe frontale. L'HSD droit, hyperdense, produit un effet de masse majeur avec :

  • signes d'engagement temporal (1) : effacement des citernes péri-mésencéphaliques, hernie de la partie médiale du lobe temporal gauche au-dessus du bord libre de la tente du cervelet (Tc) entraînant une compression du mésencéphale (M). Il existe également un effacement de la corne temporale (cT) droite et une dilatation de la corne temporale gauche
  • signes d'engagement sous-falcoriel (2) avec déplacement des éléments de la ligne médiane [faux du cerveau (Fc) et 3e ventricule (V3)], engagement du cingulum sous la faux du cerveau et déplacement majeur des cornes frontales (cF) et des éléments de la ligne médiane [faux du cerveau (Fc) et 3e ventricule (V3)]. P : protubérance ou pont ; I : insula

sides/ref-trans/imagerie/item_338/start.txt · Dernière modification: 30/04/2018 13:55 (modification externe)