Wiki-SIDES

Espace des référentiels de spécialités pour SIDES

Outils pour utilisateurs

Outils du site


sides:ref-trans:imagerie:multi-items:item_093:start

Item 093,091 (Imagerie) - Hernie discale



Item 93 - UE 04 - Radiculalgie et syndrome canalaire

  • Savoir diagnostiquer une radiculalgie et un syndrome canalaire.
  • Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge.
  • Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.

Item 91 - UE 04 - Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval

  • Diagnostiquer une compression médullaire non traumatique et un syndrome de la queue de cheval.
  • Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge.
  • Décrire les principes de prise en charge des déficiences, incapacités et du handicap secondaires à une compression médullaire non traumatique et un syndrome de la queue de cheval.

Généralités

Les hernies discales (HD) sont des saillies du disque intervertébral qui peuvent être responsables d'une compression radiculaire ou médullaire en fonction du niveau. À l'étage lombaire, les HD L4-L5 et L5-S1 sont les plus fréquentes. Elles peuvent être responsables d'une radiculalgie et plus rarement d'un syndrome de la queue de cheval. Les HD thoraciques sont plus rares, assez souvent calcifiées, et peuvent comprimer la moelle. Les HD cervicales sont souvent associées à des remaniements arthrosiques et peuvent être responsables d'une névralgie cervicobrachiale, plus rarement d'une compression médullaire.

Stratégie d'exploration en imagerie

Le scanner ou l'IRM sans injection de produit de contraste permettent de faire le diagnostic. L'injection de produit de contraste n'est en principe pas nécessaire (sauf pour l'exploration du rachis opéré).

En IRM, les séquences pondérées en T2 permettent de mettre en évidence d'éventuels signes de souffrance médullaire (HD cervicale ou thoracique).

Sémiologie

La HD se traduit par un aspect de débord discal venant au contact du sac dural (fig. 1A) ou du cordon médullaire (fig. 2) en coupes axiales et sagittales. Sur les coupes axiales, elle est souvent latéralisée d'un côté (du côté symptomatique) (fig. 1B) mais parfois médiane.
Elle peut exercer un effet de masse sur une ou plusieurs racines, sur le sac dural ou sur la moelle. Les signes de souffrance médullaire en IRM se traduisent par un hypersignal intramédullaire en séquence pondérée T2.


Fig. 1 Hernie discale L5-S1.
IRM en coupes sagittale et axiale pondérées en T2. La coupe sagittale (A) montre un débord postérieur du disque L5-S1. Sur la coupe axiale (B) à l'étage L5-S1, cette hernie discale (astérisque) apparaît nettement latéralisée à gauche et refoule vers l'arrière la racine S1 gauche (flèche).


Fig. 2 Hernie discale cervicale C5-C6.
IRM en coupe sagittale pondérée en T2 : débord discal (astérisque) en C5-C6 responsable d'une compression médullaire.


Points clés


Aspect de débord discal (en scanner et en IRM) qui comprime, en fonction de son niveau, une racine, le sac dural ou la moelle.


sides/ref-trans/imagerie/multi-items/item_093/start.txt · Dernière modification: 30/04/2018 13:55 (modification externe)