Wiki-SIDES

Espace des référentiels de spécialités pour SIDES

Outils pour utilisateurs

Outils du site


sides:ref-trans:imagerie:multi-items:item_148-1:start

Item 148-1 (Imagerie) - Encéphalite herpétique

Item 148 - UE 06 - Méningites, méningoencéphalites chez l'adulte et l'enfant

  • Connaître l'épidémiologie des méningites et encéphalites chez l'adulte et l'enfant.
  • Diagnostiquer un purpura fulminans (voir item 328), une méningite, une méningoencéphalite.
  • Connaître les principaux agents infectieux responsables de méningites, de méningoencéphalites, d'abcès cérébraux.
  • Connaître la conduite à tenir dont le traitement en urgence face à un purpura fulminans, une suspicion de méningite ou de méningoencéphalite, au domicile, au cabinet médical et aux urgences hospitalières.
  • Hiérarchiser les examens complémentaires en cas de suspicion de méningite, de méningoencéphalite.
  • Interpréter le résultat d'un examen du liquide céphalorachidien.
  • Connaître le traitement de première intention d'une méningite communautaire présumée bactérienne.
  • Connaître les recommandations de la prophylaxie des infections à méningocoque dans l'entourage d'un cas de méningite à méningocoque.

Généralités

L'encéphalite herpétique est une infection diffuse du tissu cérébral par le virus de l'herpès (en général HSV1). Elle peut s'observer à tout âge. Chez l'adulte, elle est la conséquence d'une réactivation virale à partir du ganglion trigéminé, ce qui explique l'atteinte précoce des régions temporales médiales.

Stratégie d'exploration en imagerie

L'encéphalite herpétique est une urgence diagnostique et thérapeutique.

L'examen clé du diagnostic est la ponction lombaire avec une recherche de l'ADN viral.

L'IRM est l'examen d'imagerie le plus sensible pour mettre en évidence les lésions qui sont préférentiellement temporales médiales, fronto-basales et insulaires ; les atteintes sont le plus souvent bilatérales et asymétriques.

La réalisation de l'examen d'imagerie ne doit pas retarder la mise en route du traitement par aciclovir intraveineux.

Sémiologie

En IRM, les lésions apparaissent en hypersignal en T2/FLAIR, mal limitées, touchant préférentiellement et de façon asymétrique la partie médiale des lobes temporaux, les lobes insulaires et frontaux inférieurs avec une atteinte de la substance blanche et de la substance grise (fig.1). Leur prise de contraste est inconstante. En l'absence de traitement, les lésions évoluent sur un mode nécrotico-hémorragique responsable de graves séquelles.


Fig. 1 Méningoencéphalite herpétique Coupes axiales pondérées en FLAIR. Atteinte temporale à prédominance médiale et insulaire droite, en hypersignal en T2, à contours mal limités et discrètement expansive.


Points clés et synthèse


Les atteintes temporales médiales et insulaires sont souvent bilatérales mais asymétriques.



sides/ref-trans/imagerie/multi-items/item_148-1/start.txt · Dernière modification: 30/04/2018 13:55 (modification externe)