Wiki-SIDES

Espace des référentiels de spécialités pour SIDES

Outils pour utilisateurs

Outils du site


sides:ref-trans:imagerie:multi-items:item_330:start



Item 330,329 (Imagerie) - Lésions intracrâniennes post-traumatiques

Item 330 - UE 11 - Orientation diagnostique et conduite à tenir devant un traumatisme craniofacial

Item 329 - UE 11 - Prise en charge immédiate pré-hospitalière et à l'arrivée à l'hôpital, évaluation des complications chez : un brûlé, un polytraumatisé, un traumatisé abdominal, un traumatisé des membres, un traumatisé du rachis, un traumatisé thoracique, un traumatisé oculaire, un patient ayant une plaie des parties molles


Généralités

Les principales lésions intracrâniennes post-traumatiques sont : l'hématome extradural, l'hématome sous-dural, la contusion cérébrale et les lésions axonales diffuses. Ces lésions peuvent être associées. L'hématome extradural aigu est le plus souvent évacué en urgence.

Stratégie d'exploration en imagerie

Les radiographies standard n'ont pas d'indication dans le bilan d'un traumatisme crânien.

Le scanner encéphalique sans injection de produit de contraste iodé est l'examen clé du bilan lésionnel au stade aigu. Il doit être réalisé en urgence en présence de signes cliniques de gravité. Le scanner doit être analysé en fenêtre parenchymateuse et osseuse.

L'IRM est peu adaptée au bilan lésionnel d'un traumatisme crânien en urgence ; en revanche, elle présente un intérêt pronostique à distance du traumatisme crânien.

Sémiologie

Hématome extradural à la phase aiguë

C'est une collection hyperdense au scanner, en forme de lentille biconvexe sous la table osseuse interne (fig.1), dont l'extension est limitée par les sutures et qui est souvent associée à une fracture crânienne en regard. Elle est fréquemment de topographie temporo-pariétale.

L'effet de masse produit est variable, apprécié par le déplacement des ventricules et de la ligne médiane. Les signes d'engagement temporal ou sous-falcoriel (voir Item 338 - Engagement cérébral) en représentent la gravité.

Fig. 1 Hématome extradural pariétal droit. Scanner sans injection en coupe axiale : hyperdensité spontanée sous la table osseuse, en forme de lentille biconvexe, refoulant le parenchyme cérébral et responsable d'un effet de masse avec effacement et déplacement du ventricule latéral droit (flèches).


Hématome sous-dural à la phase aiguë

C'est une collection hyperdense en scanner en forme de croissant, souvent étendue, sous la table osseuse (fig.2), mais parfois le long de la faux du cerveau ou de la tente du cervelet.

L'effet de masse est variable, pouvant aller jusqu'à des signes d'engagement temporal ou sous-falcoriel (voir Item 338 - Engagement cérébral).

Fig. 2 Hématome sous-dural aigu avec signes d'engagement sous-falcoriel. Scanner sans injection en coupe axiale : volumineuse collection hyperdense de la convexité droite refoulant le parenchyme cérébral et responsable d'un important effet de masse avec déplacement des ventricules latéraux et des structures médianes (flèches).


Contusions cérébrales

Elles se traduisent en scanner par des lésions corticales et sous-corticales, hétérogènes, hypodenses et/ou hyperdenses (lésions œdémato-hémorragiques).

Elles sont de topographie caractéristique : fronto-basale, temporo-basale, temporo-polaire, contrecoup (localisation diamétralement opposée au point d'impact) ou en regard d'une embarrure (fig.3), et sont associées à un effet de masse variable.

Fig.3 Fracture embarrure avec hématome sous-dural et contusion cérébrale œdémato-hémorragique. Scanner sans injection en coupe axiale en fenêtre parenchymateuse (A) et osseuse (B). La fracture de l'os temporal gauche est déplacée (flèche) et associée à une brèche ostéodurale compte tenu de la présence de bulles d'air (hypodensités arrondies) au niveau de l'hématome sous-dural en regard. On retrouve également au même niveau une lésion intracérébrale hétérogène avec hypo- et hyperdensités correspondant à une contusion œdémato-hémorragique (flèches).


Lésions axonales diffuses

Ce sont des lésions œdémato-hémorragiques punctiformes de topographie à la jonction substance grise/substance blanche et parfois au niveau des noyaux gris centraux.

Elles sont visualisées de façon inconstante en scanner sous la forme de petites lésions (pétéchies) hémorragiques hyperdenses.

Elles sont surtout mises en évidence en IRM sous la forme de petites lésions hémorragiques (hyposignaux en séquence pondérée en T2*).

Points clés et synthèse


  • Bilan lésionnel en phase aiguë en scanner.
  • Hématome extradural : lentille biconvexe hyperdense sous la voûte avec effet de masse.
  • Hématome sous-dural aigu : croissant hyperdense sous la voûte avec effet de masse.
  • Rechercher des signes d'engagement cérébral.


sides/ref-trans/imagerie/multi-items/item_330/start.txt · Dernière modification: 30/04/2018 13:55 (modification externe)