Wiki-SIDES

Espace des référentiels de spécialités pour SIDES

Outils pour utilisateurs

Outils du site


sides:ref-trans:imagerie:multi-items:item_354_199:start

Item 354-2,199 (Imagerie) - Corps étranger bronchique

Item 354 - UE 11 - Détresse respiratoire aiguë du nourrisson, de l'enfant et de l'adulte

  • Diagnostiquer un corps étranger du carrefour aérodigestif et des voies aériennes.
  • Diagnostiquer une détresse respiratoire aiguë du nourrisson, de l'enfant et de l'adulte.
  • Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge préhospitalière et hospitalière.

Item 199 - UE 07 - Dyspnée aiguë et chronique

  • Diagnostiquer une dyspnée aiguë chez l'adulte et l'enfant.
  • Diagnostiquer une dyspnée chronique.

Généralités

L'inhalation d'un corps étranger trachéobronchique se traduit par un syndrome de pénétration avec un accès de suffocation brutal (dyspnée, cyanose), spontanément résolutif le plus souvent, chez un enfant en bonne santé, associé à des efforts de toux, définissant le syndrome de pénétration. L'inhalation d'un corps étranger est fréquente chez l'enfant de l'âge de la préhension à l'âge de la compréhension (moyenne d'âge deux ans). Les corps étrangers végétaux passés inaperçus peuvent se manifester par un tableau d'infection pulmonaire récidivant. Le tableau clinique varie en fonction du site d'enclavement. À l'étage laryngé, l'enclavement peut être responsable d'un tableau d'asphyxie aiguë et de décès.

Stratégie d'exploration en imagerie

L'endoscopie trachéobronchique a un but thérapeutique et doit être réalisée s'il existe un syndrome de pénétration.

En dehors d'un tableau d'asphyxie aiguë, la radiographie pulmonaire de face est l'examen de 1re intention et peut montrer un corps étranger radio-opaque.

La radiographie pulmonaire doit être réalisée en inspiration et expiration pour rechercher à la phase aiguë un trappage expiratoire. Plus tardivement, la radiographie peut montrer un trouble ventilatoire à type d'atélectasie.

Si le corps étranger est méconnu, le tableau radiologique peut être celui d'une pneumopathie récidivante dans le même territoire.

La tomodensitométrie thoracique ne fait pas partie des indications retenues par le guide du bon usage des examens d'imagerie.

Sémiologie

Rarement, le corps étranger est radio-opaque et sera alors parfaitement localisé sur la radiographie thoracique. Plus classiquement, la radiographie montre quelques heures après l'inhalation un tableau d'emphysème obstructif systématisé à un lobe ou à un poumon (fig. 1). L'emphysème obstructif traduit un obstacle bronchique incomplet avec un trappage de l'air en aval de l'obstacle. Il se caractérise par un grand poumon clair qui reste hyperaéré en expiration (le poumon normal diminue de volume) (fig. 2), entraînant un refoulement du médiastin. Plus tardivement, l'existence d'un œdème au contact du corps étranger entraîne un obstacle complet avec sur le plan radiologique une atélectasie. Le corps étranger peut se fragmenter ou se mobiliser et se manifester de ce fait par des atteintes multifocales de sémiologie variable ou par des atteintes qui changent de topographie. À la phase chronique, les corps étrangers peuvent se compliquer de dilatations des bronches avec destruction du parenchyme pulmonaire.


Fig. 1 Radiographie de face en inspiration : corps étranger dans la bronche souche gauche.

Grand poumon gauche hyperclair par rapport au côté droit.


Fig. 2 Radiographie de face en expiration : corps étranger dans la bronche souche gauche.

Trappage expiratoire du poumon gauche. Ce dernier reste hyperclair et refoule le médiastin et la trachée à droite. En expiration, le volume du poumon droit normal diminue.


sides/ref-trans/imagerie/multi-items/item_354_199/start.txt · Dernière modification: 30/04/2018 13:55 (modification externe)