Wiki-SIDES

Espace des référentiels de spécialités pour SIDES

Outils pour utilisateurs

Outils du site


sides:ref:anesthrea:item_339:epidemiologie

2. Epidémiologie

La pré-éclampsie est une pathologie fréquente de la grossesse avec une incidence estimée entre 1 et 3% chez les nullipares et entre 0,5 et 1,5% chez les multipares. Le risque de développer une PE en cas d’HTG serait compris entre 15 et 25% et serait d’autant plus important que l’HTA est survenue précocement dans la grossesse.

L’éclampsie, elle, compliquerait 1 à 5% des pré-éclampsies.

Les facteurs de risque de la pré-éclampsie seraient:

- des facteurs génétiques:

  • les femmes aux antécédents familiaux de pré-éclampsie auraient un risque majoré,
  • l’origine ethnique : les patientes noires seraient plus à risque ;

- des facteurs immunologiques:

  • Plus la durée d’exposition au sperme du partenaire est courte, plus le risque de développer une PE augmente. Les rapports sexuels non protégés permettraient une inoculation antigénique paternelle entrainant une tolérance immunologique pour les antigènes paternels du futur fœtus. Ainsi, par le même mécanisme, le changement récent de partenaire, la nulliparité et l’insémination avec donneur majoreraient le risque.

- des facteurs physiologiques :

  • l’âge maternel supérieur à 35 ans,
  • faible poids de naissance et prématurité de la femme,

- des facteurs pathologiques maternels:

  • HTA chronique,
  • Obésité et insulinorésistance,
  • Maladie rénale chronique,
  • thrombophilies ;

- des facteurs environnementaux:

  • effet « protecteur » du tabagisme chronique,

- des facteurs liés à la grossesse:

  • grossesse multiple,
  • antécédent personnel de pré-éclampsie ou d’HTG.

Item n°339: Prise en charge d’une patiente atteinte de pré-éclampsie

sides/ref/anesthrea/item_339/epidemiologie.txt · Dernière modification: 30/04/2018 13:55 (modification externe)